Pour devenir encadrant il faut aussi faire des parcours technique en montagne , ces deux journées ont permis de voir ou revoir différentes techniques

Philippe est l'auteur de toutes les photos

Mercredi 27 juin     Chamechaude par le jardin

https://drive.google.com/drive/folders/1oY6cvrsL4uTJcQDuFThXJ_3CqkeV3POo

Equipe : Philppe Christian Alain et Elisabeth

 

 Pose main courante

 

Samedi 30 juin    Traversée des Moucherolles

https://drive.google.com/drive/folders/1k4AKSOa-L0MKTSHHWjD4l8XlXWB1aO3Z

Equipe : Agnès, Philippe, Jacques et Alain

Nos héros du jour qui vous conduiront bientôt vers les sommets

Du 16 juin au mardi 19 juin 2018

Les grosses chutes de neige de l'hiver laissent encore d'importants névés sur les parcours, les torrents débordent, certains lacs sont encore pris dans les glaces , ce fut pour nous tous un spectacle unique et majestueux   

 Lien Photos de Jean-Jacques https://photos.app.goo.gl/oNmaXmKKQw6GGoVu7

Lien pour les photos de Paul      https://1drv.ms/f/s!Ah1gUYBIKsJrgRHFZEf1fzQ_pi_o

Le groupe: Paul, Elisabeth, Corinne, Laurence , Jean-Jacques, Marie Hélène, Irène et Florence

Dimanche 3 juin 2018

Enfin, la fonte des dernières neiges nous permet de rejoindre ce beau sommet, les photos sont de Philippe (voir lien) et le groupe a été mené par Christian, une très belle journée avec un groupe excellent     https://drive.google.com/drive/folders/1fQMqQdy2mhFvQwcN18fmzH9RVwshiNps

 Ci-dessus le sommet avec  vue sur le lac Leman

Ci-dessous descente par le pas du Roc

Du mercredi 16 au samedi 19 mai 2018

Cette année le temps est bizarre: 2 jours avant notre départ, le sommet  du Finiels s'est recouvert de 60cm de neige ....mais cette neige de mai ne tient pas et notre programme n'a pas besoin d'être modifié

Mercredi: Le Bleymard - La Fage par les crêtes (signal des Laubies )

 

Jeudi: La Fage - Florac , c'est la journée la plus cool, on passe en une nuit de l'hiver au printemps avec ces fleurs et ces odeurs ennivrantes

 Le bonheur sur les sourires....

Ci-dessous menhirs du Cham des Bondons....immensité sauvage ...et personne ! sauf nous

 

Vendredi: Florac - Pont de Montvert par le signal de Bougès  

 Champs de cairns et de tulipes sauvages au signal de Bougès (au loin les Cevennes)

Une maison caussenarde au milieu des genêts en fleurs sur la Cham de l'Hermet un des plus beaux passages du parcours

 Champs de narcisses

Arrivée ci-dessous sur le Pont de Monvert traversé par le Tarn...au fond la chaîne des Monts Lozère

 

Samedi Pont de Monvert -  Le Bleymard par le sommet du Finiels

Aubrac et ses petits

 Descente du Finiels vers le Bleymard....on retrouve du monde car la route n'est pas loin

Le groupe : Elisabeth, Anne-Marie ,Brigitte, Agnès, Claire, Catherine, Florence et Irène absentes sur cette photo  (photos d'Irène) qui fera en 4jours 92km et 3700m de denivelée . Bravo !

 

Grand week – end de ski de randonnée du 10 au 12 mai 2018

En préambule un texte d'Allen (participant) : Pélerinage en Haute Maurienne       acrobat reader 30x30

Nous avions prévu quatre jours de ski de randonnée pour le pont de l’Ascension autour des refuges Prariond et Bénevolo en Haute Tarentaise, mais quelques jours avant le départ, la météo restait bien pessimiste. Cependant, une fenêtre de beau temps s’annonce pour le vendredi 11, donc on part le jeudi, pleins d’espoir pour le lendemain : pluie battante sur l’autoroute, puis petite pluie fine pour monter au refuge du Prariond tempèrent un peu nos espoirs …

Le lendemain matin, plus de précipitations, même si plusieurs sommets sont encore sous les nuages.
On tente l’ascension de la Grande Aiguille Rousse (3482 m) : on part tôt, mais malgré cela, le regel a été insuffisant sur les premières pentes.

On prend pied sur le glacier des Sources de l’Isère sous le soleil.

Au fond, nous apercevons le col situé entre la Grande et la Petite Aiguille Rousse.Après une dernière montée bien raide, on atteint ce col (3368 m) dans les nuages. La Grande Aiguille Rousse est alors très proche, mais la visibilité quasi nulle nous fait renoncer à 100 m du sommet.
La descente vers le refuge du Prariond se déroule ensuite sur une petite couche de poudreuse tombée dans la nuit, puis sur une neige de plus en plus lourde, suite au faible regel de la nuit.

La météo annoncée pour le lendemain est moyenne, mais finalement elle va être bien meilleure que prévue.


Dès la première montée derrière le refuge, on se rend compte que le regel a été bien meilleur que la veille.

Après une dernière montée bien raide, on atteint ce col (3368 m) dans les nuages. La Grande Aiguille Rousse est alors très proche, mais la visibilité quasi nulle nous fait renoncer à 100 m du sommet.

La descente vers le refuge du Prariond se déroule ensuite sur une petite couche de poudreuse tombée dans la nuit, puis sur une neige de plus en plus lourde, suite au faible regel de la nuit.

On atteint, puis on remonte le glacier de Bassagne.


On entre dans les nuages pour les derniers mètres de l’ascension, et on arrive enfin au grand cairn sommital de la Pointe de la Galise (3343 m), sommet frontière entre la France et l’Italie.

La neige est dure mais bien skiable sur le haut du glacier, puis c’est une vraie moquette pour le plus grand plaisir des participants : même le passage raide à 35° est skié facilement.

On arrive enfin sur le plat du Prariond, encore très enneigé, et sur lequel les marmottes cherchent désespérément à manger …

On retourne aux voitures à Val d’Isère par les gorges du Malpasset, dans lesquelles coule l’Isère … mais encore sous plusieurs mètres de neige !

Les participants : Allen, Catherine, Cédric, Dominique, Dominique (deuxième), Michel et Pierre.