Du dimanche 8 au 14 avril 2018

Ce raid s’est déroulé en Autiche, avec dix skieurs de randonnée du CAF de l’Ouest Lyonnais dans le massif du Stubaï : ce massif est situé au sud d’Innsbruck, non loin de la frontière italienne,.


Dimanche 8 avril : Le groupe part de Lyon le samedi 7 avril, une partie s’arrête pour la nuit en Autriche, près du départ du raid, l’autre partie en Suisse. Les deux groupes démarrent le raid le dimanche par la montée au refuge Franz Seen (2145 m), l’un dans la matinée, l’autre en milieu d’après - midi : nous montons au milieu de chalets pittoresques, puis nous traversons des résidus d’énormes avalanches.

 

 Le refuge Franz Seen est un véritable hôtel d’altitude avec chambres individuelles, chauffage central, douches chaudes, salles de séminaire … Nous nous contenterons des dortoirs, mais profiterons de

 

toutes les autres commodités.

 

Lundi 9 avril : le temps est couvert, mais pas de précipitations. Notre premier objectif est le col Kräulscharte (3069 m) par le glacier Sommerwand. La montée se fait sur une neige bien dure et le vent nous glace en arrivant au col. Là, les choses sérieuses commencent pour rejoindre le sommet de l’Inneres Sommerwand (3122 m) : la croix du sommet s’atteint par une arête peu difficile, mais bien aérienne et qui nécessite piolet et campons.

 

Mardi 10 avril : le beau temps est de retour, nous remontons le long vallon de l’Alpeiner, puis obliquons sur le glacier Verborgen – Berg

 

Celui – ci conduit à un cirque dont la seule échappatoire est le col Turmscharte (3126 m), que nous devons passer les skis sur le dos, avec crampons et piolet, bien aidés par une corde fixe. On débouche alors sur le large plateau supérieur du glacier Berglas.

 

De là, nous gagnons le Wildes Hinterbergl (3288 m) pour certains, ou une antécime (3266 m) pour d’autres

Magnifique descente du glacier Berglas jusqu’au refuge.

 

Mercredi 11 avril : Encore grand beau temps pour l’étape qui doit nous faire passer du refuge Franz Seen au refuge Amberger

 

Longue montée sur le majestueux glacier Alpeiner et son « mur » de séracs.

Puis nous arrivons face à la difficulté de la journée : le col Wildgratscharte (3168 m).

Pour le passer, on doit remonter skis sur le sac une pente de neige à près de 45°. De l’autre côté, la descente sur la glacier Schwarzenberg se fait par un couloir bien raide encombré de pierres : une corde et beaucoup d’attention nous permettent de franchir ce passage, mais cela prend pas mal de temps à dix !

 

La suite nous offre une très belle descente jusqu’au refuge Amberger (2135 m), qui se termine comme toujours ici par un long plat.

 

 

Jeudi 12 avril : Il neige, il y a du vent, presque aucune visibilité.
On perfectionne notre technique à divers jeux de carte … et aussi celle des mouflages dans la salle d’escalade du refuge.

Vendredi 13 avril : Au lever, il neige toujours fortement, mais la météo prévoit une amélioration. On part avec un temps bien couvert : nous devons absolument franchir le Daunjoch (3057 m) afin de basculer dans la vallée de Neustift pour récupérer nos voitures.

 

La montée se fait sur l’immense glacier Sulztal.

Arrivés vers 3000 m, les quantités de neige accumulées depuis la veille se font importantes : la col Daunjoch ne nous semble pas très sain. On se dirige vers un autre col, le Daunscharte, mais lui aussi semble bien chargé.

Alors, par prudence, on se décide à redescendre au refuge Amberger : descente magnifique dans au cours de laquelle on aura d’abord une belle poudreuse, puis de la neige transformée.
Du refuge, on descend dans la vallée au village de Gries Im Sulztal … et on se retrouve à 95 Kms de nos voitures ! Mais notre interprète Thierry nous trouve alors un plan d’enfer pour revenir en 1h 30 ‘ à nos voitures.

 

Les participants : Laurent, Jean-Luc, Christine, Michel, Jacques, Cédric, Allen, Thierry, François et Thierry.

Du 1 au 7 avril 2018

https://photos.google.com/share/AF1QipNHzQzaxHGm-KpUt5EiVIb2Pm-xv3kbR810qF6bGF-6Q0wRdU8gH538pVisTaMdPA?key=ZmtDTWd3UC1EcC10REJTTjQzQ1FHbW8wYmQ4NVpR

Au dessus des gorges du Chassezac

Pêche pour le repas du soir dans les gorges de La Baume

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

et voilà le repas ! .....

                                       Le cirque de Gens au-dessus de l'Ardèche

avec des passages plus techniques

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

4h au bord des gorges de l'Ardèche....magnifique parcours entre sangle rocheux, plages de sable et de galets

 Nous terminerons par un parcours à partir de Vogüe

La belle équipe des 12 : André, Martine, Bénédicte, Agnès, Bruno, Brigitte, Paul, Elisabeth, Marie, Florence ,(Alain se cache et Irène fait les photos)

 

Mardi 13 février 2018

Cette fois c'est Agnès (doudoune vert clair) qui nous a concocté un beau programme et ceris sur le gâteau sous un soleil étincelant ! Bravo et merci pour cette belle journée

  Les dernières chutes de neige sur la région donnent une belle lumière

 

Dimanche 11 fevrier 2018

Partis de La Plagne

Arrivée au col de l'Alpette

Desente des Belles Ombres vers le Croix de l'Alpe

Le groupe conduit par Alain

Un participant imprévu !