Dimanche 24 novembre 2019       

Partis de Chaley petit hamau dans les gorges de l'Albarine (Ain)                     (toutes les photos sont de Philippe M)

Peremière montée pour atteindre l'ancienne voie construite entre Tenay et Hauteville....qui n'a jamais vu le jour !!

Le sentier  va traverser une douzaine de tunnels plus ou moins longs, tunnels percés dans la falaise il y a plus d’un siècle . (Les frontales y sont necessaires pour certains)

Un tunnel recemment effondré nous oblige à le contourner par l'extérieur

Judy, hélène en action....Farid assure...

 ce passage délicat

 Puis retour au tracé extérieur avant de s'engouffrer dans de nouveaux tunnels

 

Dernière difficulté; les pluies récentes ont fait gonfler le cours d'eau, Farid est recherche de grosses pierres pour aider au passage et Paul est d'une grande aide

d

Un sentier qui permet d’accéder en haut de la cascade de la Charabotte

il ne nous reste qu'à remonter sur les hauteurs de Lacoux par un circuit plus classique....moment de détente

Du mercredi 6 au mercredi 20 novembre 2019

 La Réunion est un véritable paradis pour les marcheurs; Chaque jour nous livrera ces trésors de belles surprises 

Nous parcourerons le sentier panoramique du cap noir à la lisière du cirque de Mafate pour nous familiariser avec le climat, la végétation et les conditions de randonnées de la Réunion...et nous nous apercrevrons vite que 500m de denivelée positif ou négatif à 30° épuisent les organismes

Descente vertigineuse de Dos d'äne vers les deux bras puis remontée aussi raide vers Aurère

Puis direction îlet à Malheur   (ce nom est lié au massacre de nombreux esclaves), au passage nous admirerons les magnifiques forêts de filaos

On quitte îlet à Malheur pour îlet à bourse  en traversant des bambouseraies dont la taille nous impressionne puis descente pour traverser la rivière à galets et belle remontée vers  îlet aux orangers le paysage change, nous traversopns un canyon au fond duquel coule une rivière (zone de captage pour îlet des Lataniers)

D'îlet aux orangers nous rejoindrons Marla par La Brèche Roche Plate et les trois Roches .....une longue journée nous attend !! car ça monte et ça descend avec toujours des marches d'escaliers, il faut avoir une sacrée forme et beaucoup d'eau (nous pourrons refaire le plein près de l'école de Roche Plate)

ci dessous les z'oreilles au passage de la Brèche (point de départ pour le Maïdo un des sommets autour du cirque de Mafate)

trois roches

 ci-dessous Marla et le cirque de Mafate

De Marla à Cilaos par le col de Taïbit 

ci dessous coucher du soleil sur le piton des neiges depuis Marla

Accueilli par Alex au gîte Clair de Lune situé au coeur du village, un gros changement par rapport aux gîtes des îlets de Mafate.

De Cilaos au refuge de la caverne Dufour + aller retour au Piton des Neiges : 1800m de dénivelée + au total mais quelle récompense en arrivant seuls au sommet ensoleillé

juste avant l'arrivée au refuge:irène et Michel

 Nuit à la caverne Dufour mais arrivés les derniers, certains coucherons au 3ème niveau juste sous le plafond...dur dur

De la Caverne Dufour à Hell Bourg par la forêt de Belouve:1500m de descente dans d'anciennes coulées de lave puis une végétation très dense notamment une très belle forêt de tamarins, fougères arborescentes, arômes gigantesques en pleine nature et toutes sortes d'orchidées

ci dessus fougère arborescente et ci dessous arômes

Hell Bourg 2 nuits au gîte de la  Mandoze la météo tourne mais ce n'est pas grave, nous refaisons le plein de forme de nourriture de lavage. En fin de repas Patrick nous réserve une belle surprise avec sa guitare  https://www.youtube.com/watch?v=uyKYISOOIp0

De Hell Bourg à Bourg Murat en bus par Saint André Saint Benoit où nous mangerons face à l'océan indien sous une forêt de Vacaos (le pinpin est son fruit); nous sommes accueillis au gîte d'Alicapata encore un bon moment de récupération pour chacun de nous, visite du musée du volcan

Ci dessous flamboyant à Saint Benoit

De Bourg Murat au gîte du Volcan de la Fournaise....il pleut mais nous apprécions cette fraîcheur

Le lendemain matin montée au pas de Bellecombe puis volcan Dolomieu (principal cratère du volcan), le paysage change , nous marchons sur les coulées de lave

Descente dans l'enclos vue sue le petit cratère Formica Léo devant le gigantesque Dolomieu

 devant le cratère Dolomieu (1km de diamètre)

 

Une deuxième nuit sous la tente et la pluie ....mais bon, on aura eu notre volcan sous le soleil

Du Gîte du Volcan à Basse vallée chez Tiphaine et Yolande , nous longerons pendant 2 heures l'enclos  (bord de la caldeira: grand volcan primitif qui enserre le volcan Dolomieu 10km de diamètre)

avant une descente très raide sur 1600m, la forêt devient tropicale avec des fleurs gigantesques (balisiers, roses de porcelaine, enthurium, bec d'oiseaux.....)

 balisier au dessus    et rose de porcelaine  ci dessous

 Nous traversons un sous bois de culture de vanille : fleurs orchidée dont la fleur est fécondée manuellement

Nous passerons enfin 2 jours chez Frédéric à Langevin....le circuit de l'anse des cascade sera notre premier choix, soit disant facile il faut souvent monter et descendre le long de l'océan indien dans de superbes forêt de vacoas avec l'océan en toile de fond

 vacoas  et le  pinpin son fruit

 Nous avons ainsi pu voir

les trois cirques : Mafate, Cilaos et Salazie

Les deux volcans : le piton des Neiges et le cratère Doomieu sur le volcan de la Fournaise

Les forêts tropicales de Belouve et Basse vallée

Le circuit de l'anse des Cascades avec la chapelle de Sainte Rose qui a miraculeusement échappé à la destruction par les coulées de laves

Nous avons goûté à la cuisine réunonnaise, découverts les chouchous en crudités et gratin, le poulet à la vanille, les annanas victoria, les délicieuses bananes, les litchees, mangues, grenadines, ....et à chaque étape, les réunionnais nous ont réservé un bel accueil.

Ce furent deux semaines exceptionnlles  et denses avec 6 membres du club; Michel; Irène, Agnès, Pierre Alain et Elisabeth

 

Du dimanche 6 au mercredi 9 octobre 2019

Au départ de Bellegarde, nous prenons le circuit des bords de la Valserine, magnifique parcours qu'a  déjà organisé un encadrant du club

 

 

Notre petite équipe avant la raide montée du sentier des vaches vers le Grand Crêt d'Eau. 1200m de den+ de Bellegarde au sommet

Après une bonne nuit au col de Menthière, notre objectif est d'arriver au refuge de la Loge par les crêtes du Haut Jura (1000m dén+)

Nous allons pénétrer dans une zone de brouillard assez dense qui donne une espèce d'ambiance irréelle, nous ne croiserons qu'une personne..et un troupeau de chamois surpris par notre arrivée

Nous passerons le Reculet de Gex puis le crêt de la Neige avec de temps en temps une vue plongeante sur Genève ensoleillé et le lac Léman ou une trouée sur la chaîne du Mont Blanc

Le refuge de la Loge est une ancienne étable restaurée , les sanitaires y sont sommaires, l'eau est récupéree grâce à la pluie du toit et le gardien se met en quatre pour nous confectionner un repas reconstituant (nous y sommes seules)

 Nous entamons la descente sur Lellex sous le soleil enfin, avant de remonter dans les bois et des sentiers de débardages où nous nous embourbons en rageant .. ces sentiers sont l'ancien tracé GR sur 8km (faute à une carte IGN trop ancienne comme quoi!! il faut vérifier !!)

 Vues sur la chaîne du Haut Jura parcouru la veille

Accueil délicieux à Giron où notre première tâche est de laver chaussures guêtres et vêtements boueux puis nous doucher avant de nous attabler car ces 26km nous ont épuisées et affamées, les langues sont toujours bien pendues....

Dernière journée retour vers Bellegarde sous la pluie, normal ! (seule pause à Montange dans un arrêt de bus) , vue superbe du Pont des Pierres sur les gorges de la Valserine (pas de photos, nos appareils souffrent de la pluie) nous prendrons enfin le sentier du tram par Confort

Quatre excellentes et denses journées avec une équipe motivée: Agnès Agnès Irène et Elisabeth

 

 

 

 

 

 

Du samedi 21 au samedi 28 sept 2019

Arrivée à Collioure, visite du port, le vent souffle, le ciel est très chargé, des rouleaux magnifiques se forment sur la mer

De collioure à Banyuls par la tour Madeloc

 

 

De Banyuls à Cerbère par le littoral

De Banyuls à Port Bou par la tour Querroig

De Port Bou à Lliança par la chapelle San Miguel perdue dans la montagne mais quelle beauté !!

De Llança à Port de Selva par le monastère San Pedre de Rodes

De Port de Selva à Cadaquès vers le phare du cap de Creus

De Cadaquès à Figueras en car pour visiter le musée Dali

 

Le groupe : Michel, Marie, Cris, Agnès, Danielle, Irène, Alain et Elisabeth

Du vendredi 30 août au Dimanche 8 septembre 2019

Huit jours d'itinérance entre Saint Brieuc et Perros Guirec sur le GR34 avec 210 km et 8 jours de marche. Nous avons souvent vécu au rythme des marées, parfois pour savoir s'il fallait aller côté grève ou côté "variante haute", parfois pour nous extasier devant les changements de décors en quelques heures. En moyenne 25 kms et +500m par jour, mais aussi des étapes plus sportives avec 31 kms et +900m.


Le GR est magnifique: la mer et la dentelle de la côte, le granit rose, le bruit des galets, l'odeur de l'iode et des arbres à papillons.
Le tout sous une météo idéale entre soleil, vent côtier, et superbes nuages sur la mer.


Hébergements bien choisis, variant les plaisirs d'hôtels confortables et de campings plus spartiates, toujours avec une bonne restauration typique.

Le groupe Jean Marie Noëlle Danielle André Agnès Germain François et Viviane

Un grand merci aux accompagnateurs pour ce parcours mémorable dans une excellente ambiance.
Lien pour voir plus de photos dans la galerie photo GR34:  https://public.joomeo.com/albums/5d78dfebb4a83